プレス

TV78 - Le chef triplement étoilé Christian Le Squer s’invite à la Maison Fournaise de Chatou. Il collabore avec la cheffe actuelle du restaurant sur une nouvelle carte. Ensemble ils revisitent les plats d’époque : boudin, Hachis Parmentier, pâté en croute

日/月/年

Maison Fournaise, à Chatou: des plats qui auraient pu être appréciés de Renoir

日/月/年

Le Restaurant la Maison Fournaise se met à l'heure d'Hiver

日/月/年

LE RENOUVEAU DE LA MAISON FOURNAISE, LE RESTAURANT DE L ILE DES IMPRESSIONNISTES À CHATOU

日/月/年

Chatou : le bonheur chez les Impressionnistes

日/月/年

Les chuchotis du lundi

日/月/年

Cette équipe de pros aguerris qui redonne vie à une demeure de grand charme, chargée d’histoire, prisée des impressionnistes, on la vit, il n’y a pas si longtemps, au Mini-Palais. Olivier Maurey, le big boss du groupe Luderic, qui gère notamment Ralph’s, Cristal Room Baccarat, la chic table du golf de Saint-Cloud, comme l’Ami Louis dont il est le propriétaire, a opéré une rénovation de grande classe sous le sceau des monuments historiques, remettant à jour la maison favorite de Guy de Maupassant et d’Auguste Renoir (il y peignit son fameux « déjeuner des canotiers ») à fleur de Seine, sur l’île de Chatou. Le lieu – la Maison Fournaise – a du charme, avec ses airs d’auberge 1900 revue contemporaine, sa grande terrasse au premier étage sous son auvent ornée de frises. Du cachet et de l’esprit, la cuisine n’en manque guère sous la gouverne de Stéphane d’Aboville, qui travailla dix ans avec Eric Frechon au Bristol, et dix ans également, avec le conseil de ce dernier, au Mini-Palais. Ce Tarbais formé dans l’étoilé de sa ville natale (l’Ambroisie) et au Cheval Blanc de Bayonne, avec Jean-Claude Tellechea, joue là un registre classico-moderne qui cadre fort bien avec ce lieu propice à la détente face au grand spectacle de la Seine en majesté. Cela démarre, mais déjà l’oeuf marbré, sauce meurette et le ris de veau, présenté en croûte de comté au vin jaune, font figure de « mets signatures ».